Notre projet

Action sanitaire et sociale

Le département a en charge l’ensemble des prestations d’aide sociale et la gestion des allocations individuelles de solidarité : Revenu de Solidarité Active (RSA), Prestation de Compensation du Handicap (PCH), Allocation Personnalisée d’Autonomie (APP).

Notre département est le troisième plus riche de France mais est classé 95e en terme d’action sociale.

Dans le contexte actuel, la solidarité est plus que nécessaire, nous saurons la développer et faire des Yvelines un exemple d’innovation pour la protection des populations.

Soutenir la jeunesse

  • Augmentation de 20% du budget de l’aide sociale à l’enfance,
  • Création d’un Revenu de Solidarité Active (RSA) pour les jeunes dès 18 ans,
  • Aide au financement des transports pour les jeunes de 10 à 26 ans.

Accompagner les personnes

  • Création d’un Service public du Grand Âge afin de coordonner la politique en faveur des personnes âgées et notamment favoriser la création de logements collectifs intergénérationnels,
  • Renforcement des aides aux associations de maintien à domicile pour réduire significativement le reste à charge pour les usagers,
  • Création de maisons de retraite accessibles à toutes et à tous,
  • Augmentation des moyens de la Maison départementale des personnes handicapées pour réduire significativement les délais d’attente (6 à 9 mois actuellement),
  • Création d’hébergements accessibles aux personnes en situation de handicap,
  • Expérimentation d’un revenu universel.

Faciliter l’accès aux services de santé

  • Financement de maisons médicales,
  • Réouverture des centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI) dont le nombre est passé de 60 à seulement 20 en 6 ans pour un département de presque 1,5 millions d’habitants,
  • Mise en place d’une complémentaire santé solidaire départementale pour les ménages non concernés par les minima nationaux.

Collèges

Le département a en charge la construction, l’entretien et le fonctionnement des collèges publics ainsi que la restauration.

Nous constatons que de nombreux collèges sont en attente de réhabilitation depuis de nombreuses années et que l’accompagnement des jeunes pour les aider dans leur vie quotidienne, leur insertion ou en cas de difficultés, se réduit au fil des années.

Nous voulons favoriser l’autonomie des jeunes.

Soutenir l’éducation

  • Réhabilitation énergétique ou reconstruction complète des collèges, notamment ceux en attente, à Coignières et à Magny-les-Hameaux, et engagement des démarches pour les autres,
  • Aide aux structures locales pour le soutien scolaire et la lutte contre le décrochage en lien avec l’Education Nationale,
  • Doublement du montant du Pass+ pour les boursiers afin que tous les collégiens puissent vraiment accéder à une activité associative,
  • Renforcement de la présence d’éducateurs dans les collèges et à leurs abords pour lutter contre le harcèlement, la violence et l’exclusion et accompagner les jeunes vers l’autonomie,
  • Soutien aux structures d’aide psychologique auprès des jeunes.

Garantir une restauration scolaire de qualité et accessible à tous

  • Mise en place d’une tarification plus progressive et plus juste de la restauration scolaire,
  • Reprise en gestion directe de la restauration collective pour les collèges, afin d’en améliorer la qualité et en maîtriser les coûts,
  • Privilégier les produits locaux et passer à 50% de produits issus de l’agriculture biologique dès 2022.

Aménagement du territoire

Le département s’occupe de la construction et de l’entretien des routes départementales. Il intervient également en partenariat avec les communes dans l’équipement des zones rurales et dans les centres de secours et d’incendie.

Notre canton est un lien entre habitat et lieux d’activités.Nous devons retravailler son aménagement afin de le préserver, de répondre aux besoins des habitants pour des services de proximité, mais aussi de répondre aux enjeux du changement climatique.

Permettre un meilleur partage des routes

  • Aménagement et sécurisation des voiries pour faciliter le partage des routes entre les différents usagers,
  • Création de parkings relais pour favoriser le covoiturage et l’accès aux réseaux de transport,
  • Généralisation d’un transport à la demande en zone rurales pour limiter l’usage du véhicule individuel,
  • Réalisation d’itinéraires cyclables utiles au quotidien pour former un vrai réseau départemental et désenclaver notre territoire,
  • Lancement d’un plan de résorption des points noirs de circulations.

Protéger les habitants

  • Augmentation des effectifs dans nos centre de secours et incendie, en adéquation avec notre territoire.

Encourager la production agricole locale

  • Orientation des aides du département pour favoriser la diversification de la production agricole, aider à l’installation des agriculteurs et développer les circuits courts pour notamment alimenter les collèges,
  • Encourager les filières de transformation de produits agricoles (légueriez, conserverie, laiterie…)

Protection de l’environnement et du patrimoine naturel

Le département a en charge la politique de protection et de préservation des espaces naturels. Il intervient aussi sur des sujets tels que la biodiversité, l’eau, les déchets ou encore les chemins de randonnée.

Les diagnostics existants montrent que la transition écologique est quasiment à l’arrêt dans notre département. Nous engagerons le département dans la démarche de transition écologique afin d’accompagner la transformation de notre territoire.

Protéger le territoire et ses richesses naturelles

  • Accompagnement des communes dans la lutte contre les nuisances sonores sur les routes et dans les airs,
  • Protection des espaces naturels et agricoles avec la création de continuités écologiques nécessaires à la faune,
  • Soutien à la réhabilitation des friches industrielles et commerciales par des projets préservant la biodiversité,

Valoriser le patrimoine

  • Financement des actions du Parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse acteur majeur pour un développement durable du territoire,
  • Sauvegarde et mise en valeur du patrimoine naturel et historique, en lien avec notre Parc naturel régional, notamment le château de la Madeleine, propriété du département.

Changer les pratiques

La pratique des élus doit changer, notamment dans notre département, qui prend des décisions sans associer ni les élus locaux, ni la population.

Nous souhaitons mettre les habitantes et les habitants au coeur de nos décisions et de notre action.

Apporter l’information aux habitants

  • Publication d’un bilan annuel accessible à tous,
  • Création de maisons de service public pour favoriser les démarches administratives notamment en zone rurale.

Co-construire l’action départementale

  • Co-élaboration des grands projets avec les habitantes et les habitants, notamment sur la fusion déjà engagée avec le département des Hauts-de-Seine (92),
  • Organisation de consultations citoyennes pour les décisions importantes,
  • Mise en place d’un Conseil citoyen des Yvelines en transition pour donner un avis et des préconisations sur les politiques départementales,
  • Création de budgets participatifs et d’une assemblée dédiée pour permettre à la jeunesse yvelinoise de participer à la vie des collèges.

Rendre les initiatives possibles

  • Instauration d’un budget réservé aux initiatives citoyennes,
  • Attribution des subventions du Conseil départemental aux associations sur la base de critères clairs et transparents.

Etre exemplaires

  • Mise en place de clauses sociales, environnementales et sanitaires pour tous les projets de construction financés ou les marchés publics commandés par le Conseil départemental (en 2021, les marchés publics représentent 365 M€ de dépenses d’investissement).

Action culturelle

Le département est compétent en matière de lecture publique (bibliothèque de prêt). Il est également responsable des musées départementaux, des archives départementales et peut intervenir dans l’animation culturelle du territoire.

Le département a stoppé l’accompagnement de la lecture publique. Les associations, équipements et événements culturels restent faiblement soutenus, les financements se focalisant sur la seule scène nationale.

Nous réaffirmerons l’importance d’une culture de proximité par une diffusion dans tous les territoires du département.

Apprendre et s’épanouir sur notre territoire

Théâtre Alphone Daudet | Coignières
  • Soutien à la création et à la rénovation des médiathèques et bibliobus municipaux et intercommunaux,
  • Aide élargie aux établissements et évènements culturels de toute envergure pour une diversité culturelle et artistique sur tout le territoire,
  • Implication dans la préservation de Port-Royal-des-Champs, haut lieu historique et touristique
Abbaye de Port-Royal des Champs | Magny-les-Hameaux
  • Accompagner la création de tiers-lieux pour développer différents projets créateurs de vivre ensemble : co-working, fablab, ressourcerie, espaces de restauration, culturel…
  • Soutien exceptionnel à la vie associative dans la période de crise actuelle.